Violent Cases 24 de IND

  • Label: Violent Cases
  • Titre: Beyond Dystopia
  • Référence: Violent Cases 24
  • Format: 12'' poster
  • Pays: DE
  • Catégories: Tribe / freetekno
  • Style: Tribe, Acid
  • Poids: 0.24
  • Date de sortie: 23/07/2021
  • Ajouté le: 23/07/2021
  • Note moyenne:

Violent Cases 24 Commentaire

Comes with POSTER and digi download

Destruction by IND (Artist) - English version below.

Ce morceau est une tentative d'allégorie de la situation actuelle, entre confinement collectif et confinement individuel, ou comment en etant seul l'on peut se retrouver confiné en nous meme, et comment ce regard sur soi peut se transformer en catharsis si on ose le soutenir.
C'est un peu expérimental, j'espere que ça vous parlera!

C'est l'histoire de quelqu'un posé chez lui, seul.Dans sa solitude l'anxiété monte, et pour tenter d'attenuer cela, il décide de sortir à l'extérieur.il passe la porte de chez lui, se retrouve dans la rue, sous la pluie, dans l'orage.Les rues sont vides, vides comme son intérieur à lui, et ce vide ne fais que grandir cette anxiété qui le prend.Il marche, explore, pense, se perd, et finit par trouver un batiment dont il ne connait pas vraiment l'origine ni le but. Ca ressemble à une usine abandonnée, mais l'est ce vraiment?il décide d'entrer, se retrouve a l'intérieur, il fait sombre, l'angoisse grandit en lui.Pour retrouver un peu de lumière, il entrouvre une porte qu'il avait aperçu en entrant, au fond de la salle principale, et sort dans une petite court intérieur, quelques plantes ont poussé. Au fond de cette cours, et bien qu'il sache pertinemment, à l'image de son intérieur a lui, que certaines portes ne doivent pas,ne doivent plus être ouverte, il trouve une lourde porte de metal et l'ouvre.
Devant lui des escaliers, qui le mènent dans la cave, dans sa cave, a l'intérieur de lui meme, là ou la lumière n'arrive plu.Et attiré par la noirceur il descend.
Ses pas résonnent , et arrivé en bas, il découvre ce qu'il n'aurait pas du voir.alors l'instinc de survie reprends ses droits, et il court, il court et s'enfui, remonte les escaliers, ressort du batiment et revient dans la rue, vide, mais en sécurité, l'angoisse a disparue, car des fois, se confronter a notre noirceur la plus enfoui, permet de la mettre en lumière, et ainsi la dompter.

his track is a kind of allegory, a trial to express the feeling of these weird times , the lockdown we live ,wich is as external as its internal...How the anxiety grow and how our internal vibe could be felt as empty as the streets around us while seeing nobody all day long.
This is the story of someone, at home.He feel the anxiety grow in him, and decide to go outside, but all the streets are empty,like himself. he walk and as he walk the anxiety continue to grow.Finally he find a building, unknowing if its a factory or what but its abandonned, ,he goes inside to explore, arrive in an indoor course, and see a door...being intrigued, he decide to open this door and to go down the stairs he have in front of him...The more he descend, the more the fear and anxiety grow, as he goes down inside his mental.Finally he arrive in the basement, and what he see is too rude for him, and so he decide to run and escape from this, from himslef.
he run run run, go upstaris, open the doors and arrive in the street, safe.And without any anxiety, because sometimes, to go face to face with our deepest dark side, let us put light on it, and so let us tame it.

Les titres

Les playlists de la communauté

ind créé par psykokwak

Score créé par Rhumble

July 17 créé par toolbox records

Acid créé par Greg89250

Acid créé par Pierre57

violent cases créé par kosmonoxcide

Violent cases créé par Théo Sonnet

Organisez, partagez et faite la promotion de votre musique préférée en créant  vos propres playlists, lancez vous 37239ajouter les titres de ce disque à une playlist

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires client

Norman Duncan Thoerel , 12/07/2021

Grande réflexion sur la musicalité, dans la création d'une bande-son narrative d'une putain de pandémie de folie globale. Un must have wax - un jalon dans l'histoire de la musique technoïde.

Great musicality reflection, in creation of a storytelling soundtrack of a damn pandemic global madness. A must have wax - a milestone in the history of technoid music.
violent cases , 26/05/2021

Destruction by IND (Artist) - English version below.

Ce morceau est une tentative d'allégorie de la situation actuelle, entre confinement collectif et confinement individuel, ou comment en etant seul l'on peut se retrouver confiné en nous meme, et comment ce regard sur soi peut se transformer en catharsis si on ose le soutenir.
C'est un peu expérimental, j'espere que ça vous parlera!

C'est l'histoire de quelqu'un posé chez lui, seul.Dans sa solitude l'anxiété monte, et pour tenter d'attenuer cela, il décide de sortir à l'extérieur.il passe la porte de chez lui, se retrouve dans la rue, sous la pluie, dans l'orage.Les rues sont vides, vides comme son intérieur à lui, et ce vide ne fais que grandir cette anxiété qui le prend.Il marche, explore, pense, se perd, et finit par trouver un batiment dont il ne connait pas vraiment l'origine ni le but. Ca ressemble à une usine abandonnée, mais l'est ce vraiment?il décide d'entrer, se retrouve a l'intérieur, il fait sombre, l'angoisse grandit en lui.Pour retrouver un peu de lumière, il entrouvre une porte qu'il avait aperçu en entrant, au fond de la salle principale, et sort dans une petite court intérieur, quelques plantes ont poussé. Au fond de cette cours, et bien qu'il sache pertinemment, à l'image de son intérieur a lui, que certaines portes ne doivent pas,ne doivent plus être ouverte, il trouve une lourde porte de metal et l'ouvre.
Devant lui des escaliers, qui le mènent dans la cave, dans sa cave, a l'intérieur de lui meme, là ou la lumière n'arrive plu.Et attiré par la noirceur il descend.
Ses pas résonnent , et arrivé en bas, il découvre ce qu'il n'aurait pas du voir.alors l'instinc de survie reprends ses droits, et il court, il court et s'enfui, remonte les escaliers, ressort du batiment et revient dans la rue, vide, mais en sécurité, l'angoisse a disparue, car des fois, se confronter a notre noirceur la plus enfoui, permet de la mettre en lumière, et ainsi la dompter.

his track is a kind of allegory, a trial to express the feeling of these weird times , the lockdown we live ,wich is as external as its internal...How the anxiety grow and how our internal vibe could be felt as empty as the streets around us while seeing nobody all day long.
This is the story of someone, at home.He feel the anxiety grow in him, and decide to go outside, but all the streets are empty,like himself. he walk and as he walk the anxiety continue to grow.Finally he find a building, unknowing if its a factory or what but its abandonned, ,he goes inside to explore, arrive in an indoor course, and see a door...being intrigued, he decide to open this door and to go down the stairs he have in front of him...The more he descend, the more the fear and anxiety grow, as he goes down inside his mental.Finally he arrive in the basement, and what he see is too rude for him, and so he decide to run and escape from this, from himslef.
he run run run, go upstaris, open the doors and arrive in the street, safe.And without any anxiety, because sometimes, to go face to face with our deepest dark side, let us put light on it, and so let us tame it.
Exprimez vous, rédiger un commentaire




 
 __   __    _____    __   __     ___      ______  
 \ \\/ //  |  ___||  \ \\/ //   / _ \\   /_   _// 
  \   //   | ||__     \   //   | / \ ||    | ||   
  / . \\   | ||__     / . \\   | \_/ ||   _| ||   
 /_//\_\\  |_____||  /_//\_\\   \___//   /__//    
 `-`  --`  `-----`   `-`  --`   `---`    `--`     
                                                  
 
Conseil pour la rédaction de commentaire
  • 1. Attribuez une note
  • 2. Rédigez votre commentaire en bon francais, pas de language SMS s'il vous plait.
  • 3. Publiez le et votre commentaire sera visible après qu'un administrateur l'ait validé